Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

"Une synthèse de l'histoire congolaise récente"

Ensuite, le professeur Ndaywel, célèbre pour son œuvre monumental "Histoire du Congo", a pris la parole. Il a dit, entre autre, ceci.
Je suis un grand lecteur de Ludo Martens et j'estime que son livre Abo, une femme du Congo est un document extra-ordinaire. Je lui dit merci pour trois raisons.
D'abord pour son engagement pour le Congo. Vous avez senti son érudition.
Je le remercie pour les efforts qu'il fait pour que les Congolais prennent en charge leur propre mémoire. Dans son livre, il a fait une synthèse de l'histoire congolaise récente. Or, cette histoire s'inscrit dans un contexte. Le Congo est un grand enjeu, il faut en avoir conscience!
Je le remercie aussi pour aider le peuple congolais à retrouver confiance en soi-même. Il montre que si l'histoire récente est douloureuse, les actions entreprises pour faire éclater le Congo ont échoué. Lorsque le peuple lira dans ce livre ce qui s'est passé réellement, il dira: Nous l'avons toujours pensé, il y a un complot contre nous…
Kabila et la Révolution Congolaise peint un contexte qui me rassure et cela constitue un fait nouveau. Il y a des vérités qui commencent à s'imposer. J'ai fait une lecture croisée des livres de Ludo et de Colette Braeckman. Ils sont complémentaires, il y a un même ton nouveau.
Je veux souligner certains aspects du livre de Ludo. Il y a de nombreux témoignages d'acteurs du terrain, de grandes personnalités comme Munene et Yerodia en passant par des cadres intermédiaires comme Jean-Jacques Ngangweshe et Longa Fo jusqu'aux simples militants dont certains que j'ai connus moi-même.
La période combien douloureuse du mois d'août 1998 est restituée dans toute sa vérité, notamment les déclarations faites par Yerodia lors de l'attaque contre Kinshasa. Le livre contient de nombreuses déclarations officielles et officieuses extérieures qui sont difficiles d'accès pour les Congolais, il y a des informations sur ce qui se disait aux Etats-Unis et au Rwanda qui sont inédites. J'ai été étonné d'apprendre que le Soudan a sauvé Kinshasa vers le 15 août, lorsque deux grands navires de guerre faisaient route vers Kinshasa pour attaquer la ville. A ce moment les Américains ont donné priorité au combat contre Karthoum où ils ont bombardé une usine pharmaceutique…

Retour