Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

Chine - Inde : quelques chiffres et faits

Marc Vandepitte, janvier 2005

  • En Chine, l'espérance de vie est de sept ans supérieure à celle de l'Inde. Un Chinois vit en moyenne 71 ans, un Indien 64. La mortalité infantile en Chine est trois fois moindre. Si l'Inde proposait la même qualité de soins de santé que la Chine, on pourrait y sauver annuellement 1,8 million d'enfants.
  • En Inde, 38,7% de la population ne peut ni lire ni écrire. En Chine, 9,1% seulement.
  • En Chine, l'usage du téléphone est quatre fois plus répandu qu'en Inde, l'usage d'internet trois fois.
  • Proportionnellement, la Chine a quatre fois plus de scientifiques.
  • Au cours des derniers Jeux Olympiques, la Chine a raflé 63 médailles, contre une seule pour l'Inde.

Ces meilleurs scores ne sont pas un hasard mais, tout comme à Cuba, résultent d'autres priorités et programmes sociaux visant à combattre la pauvreté. «La Chine a choisi de consacrer des budgets nationaux considérables afin de combattre la pauvreté. () C'est pourquoi elle a enregistré des succès remarquables sur ce plan. Ces succès constituent autant de leçons pour les pays aux programmes bien moins développés» ; écrivent les experts du Fonds de développement des Nations unies.1 Ainsi, la Chine consacre annuellement 224 dollars par habitant aux soins de santé. En Inde, 80 dollars seulement, soit presque trois fois moins. La Chine compte également trois fois plus de médecins.

En Chine, selon les régions, entre 80 et 94% de la population a accès aux médicaments essentiels. En Inde, de 0 à 49% seulement.2 Les chiffres plus favorables sont également la résultante de la politique des naissances initiée depuis le début des années 70. A l'origine, cette politique avait été très contestée mais, quoi qu'il en soit, elle a porté ses fruits. Si la Chine n'avait pas pris ces mesures, sa population atteindrait aujourd'hui environ 1,9 milliard d'habitants, contre 1,3 en réalité.

1. UNDP, Overcoming Human Poverty, Poverty Report 2000, pp. 34 et 115. · 2. UNDP, Human Development Report 2003, p. 103.