Un autre regard sur l'histoire du Congo

Intal.be , mar 25 oct 2005

Vous pouvez consulter notre guide sur :
"Un autre regard sur l'histoire congolaise - Guide alternatif de l'exposition de Tervuren" en format pdf
Ou vous pouvez le consulter sur le site de Intal.be en surfant de chapitre à chapitre

Adam Hochschild, le célèbre auteur de "L'esprit de Léopold II et le pillage du Congo" s'est fait entendre dans le débat sur l'exposition "La mémoire du Congo" à Tervuren.

Sa critique du projet présente de nombreuses similitudes avec notre guide alternatif.

La critique de l'auteur est la suivante : il y a effectivement de belles photos consacrées à l'art des Pende dans le catalogue, qui mentionnent - brièvement - que certains masques monstrueux illustrent la cruauté de l'autorité coloniale. Mais, dit-il, nulle part, il n'est fait allusion à la grande rébellion des Pende en 1931, qui étaient violemment opprimés. Des femmes y ont été violées, 344 personnes ont été tuées et 1356 personnes ont été arrêtées…

Il a écrit la chose suivante à propos notre guide :
"La déformation (de l'histoire) par le musée a poussé une organisation de gauche en Belgique à développer un " guide alternatif " vivant qui discute ce qu'il manque, salle par salle et fournit des sources et des informations alternatives. Le guide a quelquefois simplifié la réalité en mettant tous les problèmes de l'Afrique sur le dos du colonialisme. C'est une triste vérité que l'Afrique soit estropiée par des maux telles que les rivalités ethniques, la position désespérante de la femme et l'héritage malencontreux de l'esclavage local. Ceux-ci existaient déjà bien avant l'arrivée des Européens. Cependant, le visiteur ferait mieux d'emporter ce guide pour visiter l'exposition afin de se rappeler le nombre de choses qui ont été dissimulées."

On a demandé à l'auteur du guide (Tony Busselen) de commenter ce discours. Voici sa réponse : "Nous nous sommes limités à la période coloniale. Notre but n'était pas de discuter de tous les problèmes de l'Afrique et encore moins de glorifier la société pré-coloniale. Au contraire, notre critique du colonialisme s'accorde au débat sur le soutien considérable du peuple congolais à la construction d'une politique moderne et d'une nation économiquement indépendante et sur la manière d'en finir avec la vision paternaliste dans laquelle il peut déterminer son propre destin."

(Vous pouvez vous procurer le texte intégral de l'article d'Adam Hochschild dans The New York Review of Books en écrivant à danny.claes@intal.be).

Vous pouvez consulter notre guide sur :
"Un autre regard sur l'histoire congolaise - Guide alternatif de l'exposition de Tervuren" en format pdf
Ou vous pouvez le consulter sur le site de Intal.be en surfant de chapitre à chapitre