Accueil
Page P.E. Lumumba
Page P. Mulele
Page L.D. Kabila
Discours de J. Kabila
Crimes du Mobutisme
Briefing Actualité
Synthèse de la semaine
Liens
Communiqués
Qui sommes-nous?
Contact
Actualites internationales
Votre réaction sur ce site

Archive d'articles
Archive des réactions de 2003-2004


Commémoration du 35ème anniversaire de la mort de Pierre Mulele

 

 

 

 

 

 

Déclaration sur la question irakienne

De la coordination des Forces Nationalistes Révolutionnaires Lumumbistes Mulelistes Kabilistes
Jeudi le 20 mars 2003

La coordination des Forces Nationalistes Révolutionnaires Lumumbistes Mulelistes Kabilistes, nous affirmons notre catégorique désapprobation de l’agression militaire américaine contre l’Irak. Nous voulons aussi exprimer notre soutien total aux peuple irakiens et palestiniens, ainsi qu’à leurs dirigeants, pour un courage et une détermination à sauvegarder leur Indépendance Nationale.

Cette guerre est une guerre pour le pétrole de la part d’un pays comme les Etats Unis qui ne possède que 6 % des réserves pétrolières au monde mais en consomme 25 %.
Nous condamnons la dépense de 200 milliards de $ pour financer cette guerre, somme qui pourrait résoudre en Afrique les problèmes de malnutrition des enfants, d’analphabétisme et d’accès au soin de santé.

Nous voudrions aussi souligner le parallélisme flagrant entre la politique américaine vis-à-vis de l’Irak et celle appliquée à la République Démocratique du Congo. Il s’agit d’une même volonté pour s’emparer des ressources stratégiques.

A l’époque, des portes-paroles américains avaient condamné la politique d’indépendance de Mzee Kabila et ils avaient évoqué l’hypothèses de traiter le Congo de Kabila comme ils traitent l’Irak de Saddam Hussein. Les Etats Unis ont déjà fait 1.800.000 morts en Iraq, ils en ont fait 3.500.000 au Congo.
Combien de morts, de souffrances, de destructions causera cette nouvelle aventure des Etats-Unis qui balaie toute la légalité internationale instituée depuis la seconde guerre mondiale.

Le soutien militaire, politique et financier au Rwanda, de la part de l’administration américaine, ne montre qu’une fois de plus que l’immiscion de la superpuissance dans les affaires africaines est la cause de beaucoup de nos souffrances.

La position prise par Paul Kagame en faveur de l’intervention en Irak montre, une fois de plus, qu’il est un fidèle allié de Washington.

Pour la coordination des Forces Nationalistes Révolutionnaires,
Docteur Jean-Baptiste Sondji.